Cobayes de la République Essais SAHARA POLYNESIE

Vétérans des essais nucléaires , site historique, cobayes. de la République.Site créé en 2005.Premier site traitant de cette période de l'histoire de FRANCE .1960 1996. GERBOISE BERYL CANOPUS à XOUTHOS.
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
-17%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
305.99 € 369.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -40%
Maillot de football Third Paris Saint-Germain – ...
Voir le deal
54 €

 

 C.E.M.O. MARINE

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean AMBROISE
Administrateur
Administrateur
Jean AMBROISE

Masculin
Nombre de messages : 5907
Age : 71
Date d'inscription : 11/12/2005

C.E.M.O. MARINE Empty
MessageSujet: C.E.M.O. MARINE   C.E.M.O. MARINE EmptyVen 7 Mar 2008 - 9:02

Marins des sables venez nous rejoindre et raconter sur ce site qui est aussi le votre.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
POLYNESIE: 5éme RMP à la CTR, ARUE 1972-1973. 5éme RMP à la CS et  502éme BCSP à la CS , HAO 1977-1978.
5éme RMP à la CTR, MORUROA 1978-1980.  57éme BCSP au DTSH, HAO 1984-1985.
Arme du GENIE 1968/1987.

FRANCE: EAG Angers 1968-1969, 7éme RG Avignon 1969-1969, 2éme RG Metz 1969-1972, 2éme RG Metz 1973-1973,
89 éme BS xxxxxxx 1973-1977,2 éme RG Metz 1978-1978, DTG Metz ATG Bitche 1980-1984,
2 éme RG Metz 1985-1987.

ADJ (H) Postier (H)

Médaille de la Défense Nationale bronze agrafes MISSIONS D'ASSISTANCES EXTERIEURES,  MURUROA-HAO.

Médaille de la Jeunesse, des Sports et de l'Engagement associatif bronze.

DHPD échelon 3 ans.





Soit 18 tirs de très près, 22 de plus loin, x (?) Transports Spéciaux (TS) et x (?) gardes de sécurité de l'engin sur puit.

UNE INFORMATION NON PARTAGEE EST UNE INFORMATION PERDUE.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre CARABASSE
CORRESPONDANT PERMANENT TAHITI
CORRESPONDANT  PERMANENT  TAHITI
Pierre CARABASSE

Masculin
Nombre de messages : 8334
Age : 79
Date d'inscription : 09/12/2007

C.E.M.O. MARINE Empty
MessageSujet: Re: C.E.M.O. MARINE   C.E.M.O. MARINE EmptyVen 7 Mar 2008 - 9:36

Je comprend maintenant pourquoi on surnomme le dromadaire "vaisseau du désert"... lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://tehoanotenunaa.com/
KAKATOUNGA
Bon posteur
Bon posteur
KAKATOUNGA

Masculin
Nombre de messages : 2243
Age : 69
Date d'inscription : 03/02/2007

C.E.M.O. MARINE Empty
MessageSujet: Re: C.E.M.O. MARINE   C.E.M.O. MARINE EmptyVen 7 Mar 2008 - 14:59

Jen j'ai trés bien reconnu le chameau sur la photo, il était Bidel
Revenir en haut Aller en bas
SAINT ETIENNE Claude
Super Grand posteur
Super Grand posteur
SAINT ETIENNE Claude

Masculin
Nombre de messages : 9099
Date d'inscription : 11/03/2007

C.E.M.O. MARINE Empty
MessageSujet: Re: C.E.M.O. MARINE   C.E.M.O. MARINE EmptyVen 7 Mar 2008 - 16:10

L'un des plus grands marins, celui qui a eu la préférence de la reine Pomaré (l'autre étant un Anglais)... Contribua grâce à ses dons cachés, à obtenir de la souveraine de Tahiti son rattachement à la France. Plus tard chargé d'une mission diplomatique par les autorités Françaises auprès des tribus tant établies que nomades, il arpenta pendant plusieurs années, les déserts de la partie nord du continent Africain, s'étendant de la Libye aux confins de la Mauritanie. Tout cela pour dire que les marins aussi, et ce depuis longtemps, ont aussi arpenté le désert bien que cela prête à sourire.... Je me suis laissé dire que les premiers méharis ont été recrutés parmi les marins à cause du déhanchement de leur monture qui collait le mal de mer aux non initiés?... Quelqu'un en sait il plus...
Revenir en haut Aller en bas
http://chasse.mouche.free.fr
Couchot Marcel
Modérateur
Modérateur
Couchot Marcel

Masculin
Nombre de messages : 2632
Age : 81
Date d'inscription : 14/01/2008

C.E.M.O. MARINE Empty
MessageSujet: Au sujet du vaisseau du désert : le dromadaire   C.E.M.O. MARINE EmptyVen 7 Mar 2008 - 19:36

Pourquoi parle t'on toujours d'un chamelier et pas d'un dromadairier ? Evidemment, il y a aussi les méharis et les méharistes. C'est plus logique !

Et voici un "chamelier" sur une très belle et très curieuse photo qui ma complètement sidéré.

C'est peut-être moi - à gauche, je précise - mais on n'arrive pas à distinguer la moustache ! Et si ce n'est moi, c'est donc mon frère...

C.E.M.O. MARINE Chameau

Image extraite du site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Où l'ont-ils eu, cette photo, et qui la leur a donné ?

En tout cas, j'ai participé en 1962 après l'essai catastrophique Béryl du 1er Mai, à une mission consistant à intercepter un groupe de deux chameliers (des dromadairiers ...) qui se dirigeaient vers le Taourirt Tan Afella et s'approchaient de la zone contaminée. Ils avaient été repérés sans doute par un hélicoptère ou un petit avion de surveillance.

J'accompagnais un interprète, habillé comme moi d'une combinaison antipoussière blanche, de gants, de bottes et portait aussi un "masque à gaz", l'ANP_51, un Appareil Normal de Protection, à cartouche filtrante. Nous nous étions équipé ainsi au "Poste Nord", à la "décontamination" et il nous fallait conduire la jeep dans cette tenue.
L'interprète était chargé d'expliquer aux deux touaregs qu'il convenait de faire un petit détour... ça craint

Mais à notre approche, lorsque nous sommes descendus de la jeep, le targui qui tenait sa monture par la bride a dégainé son poignard qu'il portait à sa ceinture : évidemment, il ne devait pas avoir vu de toute sa vie beaucoup de djénoun habillés de telle sorte ! J'avoue que je n'en menais pas large, d'autant plus qu'avec la chaleur, nous transpirions à grosses gouttes sous notre équipement...

L'interprète, ne tenant pas compte des consignes, a aussitôt enlevé son masque à gaz pour bien montrer son visage et s'est mis a palabrer, pendant que nous faisions des mesures qui heureusement n'indiquaient rien de suspect.
Nous avions eu plus à craindre un mauvais coup que d'une irradiation, et l'interprète n'avait fait que son devoir. chapeau

_________________
Marcel-Couchot : 15-06-1938 - ECP 1961 - Classe 58 - Capitaine de Réserve honoraire. Surnommé "Le Professeur"
IMO ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à Reggan et IN-AMGUEL le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant.
Affecté à la Section de Détection de la BMDD, participe à l'accident nucléaire de BERYL à In Eker du 01/05/1962.  irradie  Soldat  drapeau
Resté un an sur le site du CEMO au Camp Saint Laurent jusqu'en Avril 1963. Titre de Reconnaissance de la Nation (TRN). Médaille commémorative des Opérations de Sécurité et de Maintien de l'Ordre en A.F.N. avec agrafe "SAHARA". Inscrit à l'AVEN  .


Dernière édition par Couchot Marcel le Mar 5 Aoû 2008 - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stereo-club.fr/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mco
SAINT ETIENNE Claude
Super Grand posteur
Super Grand posteur
SAINT ETIENNE Claude

Masculin
Nombre de messages : 9099
Date d'inscription : 11/03/2007

C.E.M.O. MARINE Empty
MessageSujet: Re: C.E.M.O. MARINE   C.E.M.O. MARINE EmptyVen 7 Mar 2008 - 20:06

Beh....où était parti le magma échappé de la fissure et dont les particules gazeuses se sont disséminées aux alentours immédiats, proches et lointains? Ces faits sont même reconnus par les autorités actuelles. Il me semble avoir vu auparavant cette photo dans un rapport que Jean nous avait donné en lecture, elle est à assimiler à celle du nettoyage des vautours qui en fait, était effectué par des gars torse nu, short et sandalettes. Cette photo à mes yeux semble destinée à la propagande.
Tu as eu de la chance d'avoir une combinaison autonome, nous la nôtre n'était que fantôme
Revenir en haut Aller en bas
http://chasse.mouche.free.fr
Pierre CARABASSE
CORRESPONDANT PERMANENT TAHITI
CORRESPONDANT  PERMANENT  TAHITI
Pierre CARABASSE

Masculin
Nombre de messages : 8334
Age : 79
Date d'inscription : 09/12/2007

C.E.M.O. MARINE Empty
MessageSujet: Re: C.E.M.O. MARINE   C.E.M.O. MARINE EmptyVen 7 Mar 2008 - 21:00

Ia orana Marcel,

Tu as dit :
"Et voici un "chamelier" sur une très belle et très curieuse photo qui ma complètement sidéré."

Moi aussi, je suis sidéré, j'avais jamais vu la traite d'un dromadaire (femelle, je suppose)
C.E.M.O. MARINE Chamea10 Ca va pas
Revenir en haut Aller en bas
http://tehoanotenunaa.com/
Couchot Marcel
Modérateur
Modérateur
Couchot Marcel

Masculin
Nombre de messages : 2632
Age : 81
Date d'inscription : 14/01/2008

C.E.M.O. MARINE Empty
MessageSujet: Débit de lait, débit de l'eau... Le dromadaire contaminé ?   C.E.M.O. MARINE EmptyMar 11 Mar 2008 - 12:34

Et bien non, c'était pas la traite, mais la traque aux zébulons. C'est pis ! irradie

Lorsque j'ai vu cette photo pour la première fois, elle m'a frappé pour plusieurs raisons.

D'abord, elle est belle, et pas seulement la (chamelle ?) dromadaire, mais toute la photo ! L'attitude de l'animal (celui qui est à quatre pattes) est splendide. On dirait qu'il prend la pose.
Ensuite, cette photo est aussi insolite : elle traduit un véritable choc de civilisation. C'est vrai que tout peut laisser croire à une mise en scène destinée à la propagande.
Enfin, surtout, le personnage de gauche (celui qui n'a que deux pattes) est habillé de pied en cap.

Sur les rares images que j'avais déjà rassemblées, on ne voyait que partiellement la tenue de protection que je portais lors de mes missions d'accompagnement et de détection radiologique. Je me souvenais très bien de ma combinaison anti-poussière blanche, du masque, mais pas bien du reste.

J'avais fini quand même par écrire, dans des posts, que j'avais aussi des bottes et des gants. Mais je ne l'aurais pas juré ! Je ne me souvenais pas non plus bien de la forme des détecteurs. Je pense qu'il y en avait de plusieurs types.

Aussi, j'ai surtout considéré cette photo comme complétant la série que j'avais déjà collectée. J'envisageais bien de la poster, mais je ne savais pas à quel sujet la rattacher. C'est l'insigne du CEMO MARINE qui m'a décidé à le faire.

C'est en écrivant ce post que j'ai ajouté : c'est peut-être moi ! Ce n'était pas une hypothèse, c'était alors une boutade. D'ailleurs, j'avais ajouté aussitôt : si ce n'est moi, c'est donc mon frère...

Puis, la logique venant au secours de ma mémoire défaillante (46 ans après...) je me suis souvenu que la mission d'interception d'un groupe de touaregs et de détection à laquelle j'avais participé et que je décrivais en détail était LA SEULE dont j'avais eu connaissance durant toute l'année 1962 que j'avais passée à la BMDD à In Amguel / In Eker.

J'ai retrouvé la date de cette mission en consultant mon pécieux petit agenda de 1962 : j'ai marqué "Mision chameau - Interprète - Hélico". C'était le Samedi 5 Mai 1962, soit 4 jours après l'explosion nucléaire souterraine du 1er Mai dans le massif granitique du Taourirt Tan Afella, le fameux tir "Béryl", pas si souterrain que çà ! J'avais déjà fait 4 missions, et j'en ferai encore en Juin. Mais 4 jours après le tir, c'était chaud, très chaud, très très chaud.

Evidemment, il y a peut-être eu d'autres missions dans les années qui ont suivi. Et puis, j'ai fait quatre excursions à l'Assekrem, et je suis aussi allé en permission à Reggan.

Mais, en y regardant de plus près, j'ai remarqué la boucle que faisait le câble du détecteur de radiation... De cela, je m'en souviens très bien. Evidemment, je n'ai pas pu voir la scène de cette manière : mes yeux étaient derrière le masque... Mais cette boucle, je me rappelle très bien l'avoir vue... mais pas de côté, par en dessus ! Evidemment, vous pouvez toujours penser que c'est mon imagination qui travaille...

Pour conclure, lors de l'interception des chameliers, encore loin du Taourirt Tan Affela, il n'y avait pas de lave, et les débris devaient être éparpillés par le vent sur une imeanse surface, rendant la probabilité de s'y frotter extrèmement faible.

Autre souvenir : je me rappelle parfaitement avoir vu le chamelier remettre son chèche devant sa bouche. J'en avais conclu que l'interprète lui avait recommandé de se couvrir le visage pour se protéger. Deux précautions valent mieux qu'une !

C'est sans doute la radioactivité éventuelle de l'eau contenue dans la guerba que j'essayais de mesurer. Si c'est bien moi... Je n'ose pas y croire...

Et pourtant, de Mai 1962 à début 1963, j'étais de toutes les missions d'accompagnement nécessitant la présence d'un personnel spécialisé de la BMDD équipé de la sorte, avec cette combinaison immaculée que Claude semble m'envier... Dans la Jeep, on devait être trois, le chauffeur, l'interprète, et moi. Et il n'y avait que moi qui portais un détecteur... Ce doit être le chauffeur qui a pris la photo. En a t'il pris d'autres ? Pourra t'il un jour me contacter ?

Seule la date de la photo permettrait de lever le doute qui subsiste encore. Alors, qu'en pensez vous ?

_________________
Marcel-Couchot : 15-06-1938 - ECP 1961 - Classe 58 - Capitaine de Réserve honoraire. Surnommé "Le Professeur"
IMO ESAA Nîmes. Rejoint le 620è GAS à Reggan et IN-AMGUEL le 24/04/1962 comme Sous-Lieutenant.
Affecté à la Section de Détection de la BMDD, participe à l'accident nucléaire de BERYL à In Eker du 01/05/1962.  irradie  Soldat  drapeau
Resté un an sur le site du CEMO au Camp Saint Laurent jusqu'en Avril 1963. Titre de Reconnaissance de la Nation (TRN). Médaille commémorative des Opérations de Sécurité et de Maintien de l'Ordre en A.F.N. avec agrafe "SAHARA". Inscrit à l'AVEN  .


Dernière édition par Couchot Marcel le Mar 5 Aoû 2008 - 22:05, édité 6 fois (Raison : Ajout de la date de la mission "Chameau-Interprète-Hélico")
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stereo-club.fr/SCFWiki/index.php/Utilisateur:Mco
KAKATOUNGA
Bon posteur
Bon posteur
KAKATOUNGA

Masculin
Nombre de messages : 2243
Age : 69
Date d'inscription : 03/02/2007

C.E.M.O. MARINE Empty
MessageSujet: Re: C.E.M.O. MARINE   C.E.M.O. MARINE EmptyMar 11 Mar 2008 - 18:17

Petite histoire Saharienne, histoire vraie bien sur
toute ressemblance etc etc................

Il a 21 ans, tout juste promu de l’école d’Officiers et affecté dans un petit fort au milieu de nulle part, dans le désert.
Sur place, équipé de la grande tenue, il se présente au Colonel.
Celui-ci est bref, ‘vous aurez une section à vos ordres, le capitaine de compagnie vous recevra demain matin, un Caporal vous est attaché, le Caporal Ahmed, un vieux Saharien.
Pour l’ordinaire c’est au mess, appel le matin à 7H………….
Heu………. Pour les besoins hygiéniques, heu……. Vous voyez ce dont je parle, derrière l’infirmerie il y a un chameau.
Rompez et bienvenue’
Et tout se passe comme cela avait été dit. Mais au bout de 2 mois, le sang de ce jeune Lieutenant de 21 ans commence a chauffer, et les rêves se succèdent………
Puis un jour, passant devant l’infirmerie, il se souvient…..
Heu………. Pour les besoins hygiéniques, heu……. Vous voyez ce dont je parle, derrière l’infirmerie il y a un chameau
Mais aussitôt il se reprend, faire ça avec un chameau ! Jamais, au grand jamais.
Mais le temps passe, la pression monte et un jour il passe derrière l’infirmerie et regarde le chameau mais heureusement il se ressaisi.
Le temps continu à passer et il passe régulièrement voir le chameau, et depuis quelques temps il le trouve même de plus en plus beau.
Et un jour il demande au Caporal Hamed :
Caporal on m’a parlé de ce chameau derrière l’infirmerie et……
Il n’a pas le temps de finir, le Caporal lui indique qu’il n’y a pas de problème, il suffit de prendre l’échelle à l’atelier et hop l’affaire se fait.
Le Lieutenant résiste encore, courageusement plus de 15 jours, mais un soir il craque. Profitant d’une nuit sans lune et d’un demi sommeil de la garde Il file à l’atelier prend l’échelle, va au chameau ……et l’irréparable se produit.
Pendant les 15 jours suivants il résiste encore et encore mais le soir d’une nuit sans lune……..
Les habitudes se prennent et à un moment il n’y a plus de nuit sans lune il n’y a que des nuits, une échelle un chameau et un amour qui grandit.
Quelques mois plus tard, le Lieutenant est convoqué au Colonel. Celui-ci un peu embarrassé lui explique qu’il est content de lui, bon chef de section, il commande bien, ses hommes sont au niveau…………..mais, il y a ce chameau.
Lieutenant les hommes se plaignent, chaque nuit maintenant vous accaparez le chameau et le reste du régiment attend. Cela créé un climat qui n’est pas souhaitable dans une unité isolée telle que la notre.
Dorénavant, vous aurez droit au chameau le lundi entre 21H et 22H, c’est tout et rien d’autre
- Mais mon Colonel c’est vous qui m’avez dit………
- Silence ! Donc votre tour c’est le lundi, je ne veux pas savoir ce que vous faites à cette pauvre bête, mais tout le reste de la semaine le chameau est à disposition du reste de l’effectif pour aller au bordel.


[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




C.E.M.O. MARINE Empty
MessageSujet: Re: C.E.M.O. MARINE   C.E.M.O. MARINE Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
C.E.M.O. MARINE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cobayes de la République Essais SAHARA POLYNESIE :: LES INFORMATIONS :: LES ESSAIS AU SAHARA ET EN POLYNESIE :: Je recherche vétérans du SAHARA-
Sauter vers: